Quelle durée pour un massage ?

 

Le temps que vous allez vous accorder pour votre prochain massage est un facteur essentiel pour la réussite de celui-ci.
Ne pas s’accorder suffisamment de temps revient à ne pas se donner de véritable chance d’atteindre un niveau de relaxation suffisant.
Cependant il n’y a pas de réponse toute faite à cette question, car cela dépend de plusieurs critères.

Quel type de massage ?

La première question à vous poser est de savoir quel est le type de massage que vous allez faire.
Un massage assis se limitera principalement à des manœuvres sur le dos et vos épaules (parfois le crâne). Il en est de même pour tout type de massage qui est appliqué à des zones spécifiques du corps.
On peut bien sûr penser en premier lieu à la réflexologie qui consiste en général uniquement à une manipulation des pieds. D’autres massages de bien-être vont chercher à se limiter à une zone du corps bien précise comme :

  • Les jambes et les pieds
  • Le dos et les épaules
  • Le crane, le visage, les épaules

Dans ce cas de figure alors vous pouvez opter pour un massage de trente ou quarante-cinq minutes.
Par contre, pour un massage complet du corps (face avant et arrière du haut et du bas du corps) alors il faudra au minimum une séance d’une heure. Il est même recommandé d’opter pour des formules plus longues d’une heure trente ou de deux heures (parfois plus).

Pourquoi choisir un massage de deux heures ?

Lorsque l’on reçoit un massage, il faut toujours un certain temps pour réussir à se détendre. Durant ces dix ou vingt minutes, vous allez vider votre esprit de tout ce qui l’encombre, vous allez relâcher vos muscles, vous allez devenir plus attentif à vos sensations. C’est à ce moment-là que vous commencerez à profiter pleinement du massage.
Imaginons donc que vous ayez pris une heure de massage et qu’il vous faut 20 minutes pour vous détendre. À peine aurez-vous commencé à vous relaxer qu’il faudra déjà changer de face et votre esprit saura que la fin approche à grands pas.
Au contraire, lors d’une séance de deux heures vous perdez la notion du temps qui passe et celui-ci n’est plus du tout un problème. Vous n’avez qu’à vous laisser envahir par cette sensation de bien-être, vous pouvez même vous endormir si vous le souhaitez.

La question du budget

Bien sûr la question de la durée de la séance est souvent liée à une question d’argent.
Plus c’est long, plus c’est bon, mais …plus c’est cher.
C’est pourquoi si vous avez l’habitude de vous faire masser alors vous pourriez tenter de remplacer votre massage hebdomadaire d’une heure par un massage deux fois plus long, mais toutes les deux semaines.
Ainsi vous pourrez valider ou non le fait que vous vous sentez plus détendu en sortant de la séance, mais aussi vérifier si les bienfaits du massage durent plus longtemps.

Le détail qui change tout

Un point à prendre en compte pour mieux profiter de votre massage c’est le temps que vous avez avant et après celui-ci.
Prévoyez une plage de temps suffisante avant et après votre séance afin d’arriver détendu au salon. Arriver dans le salon quinze minutes avant le début de votre massage c’est l’assurance d’avoir tout le temps nécessaire pour vous préparer à votre rythme.
Cela participe aussi au fait que vous vous relaxerez plus rapidement, car depuis plusieurs minutes vous aurez ralenti l’allure et vous êtes dans un environnement calme et apaisé.
Après le massage, profitez de la boisson qui vous est généralement offerte pour discuter avec la masseuse, faites le bilan de la séance et ainsi revenez dans le « vrai monde » en douceur.
Rien de pire que d’aller s’enfermer dans le métro ou de rester bloqué dans les embouteillages tout de suite après votre massage.
Accordez-vous au moins vingt minutes pour flâner tranquillement dans le salon, vous pourriez opter pour une bonne douche si cela est proposé.
Enfin, un petit peu de marche tranquille permettra à votre corps de se réveiller, quitte à prendre votre bus ou votre métro une ou deux stations plus loin.

Source : Article originale

Partager !Tweet about this on TwitterShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone
0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *